Conclusion


                Comme nous l'avons vu, l'homme subis des actions qui le freinent et en provoquent d'autres qui lui permettent de nager. En effet, la poussée d'Archimède, la force de pesanteur ainsi que toutes les résistances ralentissent sa progression tandis que la propulsion, l'équilibre ainsi que le plongeon font en sortes qu'il avance. Ainsi, à travers ces deux parties nous pouvons déduire que la physique aide à améliorer les performances.
               Effectivement, la position hydrodynamique, et la combinaison conçu grâce aux physiciens réduisent énormément les résistances et favorisent la glisse. La position hydrodynamique permet également de rapprocher les points d'applications de la poussée d'Archimède et de la force de portance ce qui rend moins d'importance au couple de redressement (action de ces deux forces qui tend à ramener le nageur à un équilibre vertical). Pour finir, nous retrouvons également de la physique dans la propulsion de part la troisième loi de Newton et son effet Action/Réaction mais aussi de part la notion de portance.

                    De ce fait, il est impossible de parler de natation sans parler de physique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site